Chirurgie Esthétique


Leonard de Vinci avait défini la beauté du visage selon une égalité entre trois étages et cinq colonnes. Faut-il, pour autant, réduire la beauté à une équation mathématique ?

Surement pas mais la Chirurgie Esthétique du visage  va s’appuyer sur ces équations pour harmoniser les différents segments du visage.

La chirurgie esthétique, chirurgie de l’apparence, est issue de la chirurgie plastique et utilise les mêmes techniques.
La chirurgie esthétique a pour objectif une transformation du «disgracieux» vers «l’harmonieux».
Il s’agit d’un acte médical à part entière pratiqué dans les mêmes conditions de sécurité que tous les actes chirurgicaux…
En ce qui concerne la face, cet art s’appuie sur toutes les connaissances de la chirurgie ORL et Cervico-faciale mais aussi sur la cancérologie ORL et la traumatologie Maxillo-faciale.

C’est la somme de toutes ces expertises qui fait la complexité et la difficulté de ce chapitre à part entière de la chirurgie esthétique.

Rajeunir un visage marqué par le vieillissement

Les buts sont triples : Effacer les rides, retendre des muscles et une peau trop distendues, remobiliser les tissus mous vers la partie supérieure du visage.
Les moyens peuvent être localisés ou plus étendus :

  • Le Lifting cervico-facial concerne la partie basse du visage et du cou
  • Le Lifting fronto-temporal concerne le haut du visage
  • Le Lifting péri-malaire ou Face-Recurve
  • Les blépharoplasties ou Chirurgie des paupières.

Embellir un visage

Les buts visent à corriger une disgrâce congénitale ou acquise par une maladie ou un accident traumatique.
Les moyens classiques utilisés couramment en chirurgie esthétique sont :

  • La Rhinoplastie ou Chirurgie du nez
  • La Chirurgie du menton ou Génioplastie
  • La Chirurgie des oreilles ou Otoplastie.

D’autres moyens sont également disponibles en Traumatologie Maxillo-faciale, en Chirurgie Orthognatique pour corriger les troubles de l’articulé dentaire, et enfin en collaboration avec les Neurochirurgiens pour corriger les dysmorphoses crânio-faciales ou maladie de CROUZON.

Atténuer un caractère racial trop marqué

  • Correction des paupières asiatiques en créant un sillon palpébral supérieur
  • Chirurgie du nez asiatique en créant notamment un dorsum inexistant
  • Correction d’un nez négroïde en diminuant notamment la taille des narines.