FAQ – Blépharoplastie


Qu’est-ce qu’une blépharoplastie ?

C’est une intervention chirurgicale sur les paupières qui visent à minimiser les effets de l’âge sur la périphérie des yeux.

Comment vieillissent les paupières ?

Au niveau des paupières supérieures, il s’agit surtout d’un excès de peau due à une perte d’élasticité.

Cet excès cutané va se traduire par une ptôse au dessus des cils et un rétrécissement de la fente palpébrale. L’œil semble rétrécir ave l’âge et le regard parait moins pétillant et plus triste. Au pire, le champ visuel peut être objectivement réduit par cette couverture de peau sur les yeux.

La chirurgie va corriger cet excès cutané, redessiner le pli palpébral supérieur et augmenter la surface de recouvrement cutané du globe oculaire.

Plus rarement, une résection de graisse dans l’angle interne peut être envisagée : c’est l’organe en « rouleau »

Au niveau des paupières inférieures, le problème est différent.

Il consiste en une accumulation de graisse dans les parties déclives qui va effacer le relief au point de noyer les contours et former des poches ou « valises » sous les yeux.

La chirurgie va supprimer ces trois poches par une incision intra conjonctivale invisible.

Une mince résection cutanée peut également s’envisager mais elle est moins fréquente : c’est la voie transcutanée.

Que faire contre les rides de la patte d’Oie ?

Les rides de la pate d’oie sont dues à une perte d’élasticité de la peau péri orbitaire latérale, associée à une contracture excessive concentrique des muscles orbiculaires.

Fondamentalement donc un lifting ne peut agir dessus, sauf à créer tout spécialement pendant cette chirurgie, une traction latérale en prolongeant la dissection vers les orbites.

En fait il est plus efficace d’agir :

  • D’une part sur la peau par un peeling localisé pendant la même intervention ;
  • Et d’autre part d’agir sur les orbiculaires en les relâchant par une injection de BOTOX.

A quel âge peut-on subir une Blépharo ?

Dès la quarantaine, à partir du moment où les méfaits de l’âge sont évidents, mais il faut bien sûr peser de façon loyale les réels bénéfices escomptables sur l’aspect global du visage.

Il n’y a pas de limite d’âge supérieure, pourvu que le geste soit en harmonie avec le reste du visage et avec les impératifs de santé liés à l’âge.

Les deux yeux sont-ils toujours identiques ?

L’Embryologie nous apprend que le développement de la face se fait à partir de deux bourgeons indépendants qui se rejoignent au milieu. Parfois ce processus n’est pas parfaitement symétrique et certaines personnes peuvent se retrouver avec un œil de taille ou de position différente.

Ces anomalies peuvent être corrigées en chirurgie Maxillo faciale dans le cadre des dysmorphoses crânio faciales complexes, mais il ne s’agit en aucun cas de chirurgie esthétique ou de chirurgie anti-âge.

Dans le cadre de la chirurgie Esthétique cependant, il est bon de ne pas méconnaitre ces anomalies, voire de les signaler au patient avant toute intervention.

Peut-on réaliser une Blépharo dans le même temps qu’une rhino ou un Peel ?

Oui. Il assez courant d’associer diversement ces interventions en fonction des préjudices constatés et des objectifs escomptés.

Y-a-t-il des cicatrices après une Blépharo ?

Les cicatrices d’une blépharoplastie supérieure sont habituellement cachées dans le sillon palpébral supérieur.

En cas de blépharoplastie trans conjonctivale, il n’y a pas de cicatrice.

En cas de blépharoplastie inférieur transcutanée, l’incision longe sur une distance de 2 mm le rebord ciliaire inférieur, et sera donc également invisible.

La Blépharo stop-t-elle le vieillissement ?

Non bien sûr ! mais il faut quand même reconnaitre que son résultat se prolonge sur de longues années.

Quand pourrais-je retourner au travail ?

Le délai habituel est d’une semaine, parfois plus, souvent moins.

Nous ne saurions trop recommander comme pour toute chirurgie, d’éviter les efforts intenses, l’alcool, le tabac, l’exposition au soleil.

Pourquoi a-t-on des cernes ?

Les cernes sont une coloration sombre autour des yeux. Elles trouvent leur origine par plusieurs mécanismes :

  • Parfois, elles sont dues à une finesse exagérée de la peau qui laisse transparaitre le réseau veineux sous jacent. Tenter de diminuer le drainage veineux à ce niveau, semble alors logique. C’est ce qu’on peut constater dans les suites lointaines d’une blépharoplastie par la sclérose indirecte.
  • Parfois, notamment au niveau de la paupière inférieure, les cernes sont dus à un excès de pigment dans la peau ; la traction de la peau n’atténue pas cette coloration par rapport au reste de la joue. Un Peeling peut alors atténuer cette coloration excessive.
  • Parfois enfin, cette couleur sombre n’est que l’ombre du sillon créée par des poches graisseuses. La blépharoplastie inférieure trouve alors toute sa place.

Comment distinguer un besoin de blépharoplastie sup, d’un lift fronto-temporal ?

La première chose à différencier devant une paupière supérieure vieillissante c’est de savoir s’il s’agit :

  • D’un excès cutané de la paupière supérieure
  • Ou d’une ptôse du sourcil.

Dans le premier cas,l’excès cutané sera mieux effacé par une plicature de la paupière, et la blépharoplastie supérieure sera plus efficace

Dans le second cas, l’ascension du sourcil efface l’excès cutané, et c’est le lift fronto-temporal qui sera utile. Et on se souviendra que son action contribue plus à élever le sourcil qu’à effacer les rides frontales.
En fait, on a souvent une combinaison des deux phénomènes, et tout l’art du chirurgien sera de doser les deux effets.