Les Peelings


Du nom anglais ”Peel” voulant dire ”écorce”, le peeling est l’action de retirer l’écorce.

En médecine esthétique, le peeling est un acte de relissage cutané avec un agent chimique acide ou naturel, qui en exfoliant la couche superficielle de la peau, est capable de produire un effet lifting.

Les peelings, accélèrent le renouvellement cutané en exfoliant la couche superficielle. La peau se reconstruit ainsi plus lisse en gommant un certain nombre d’irrégularités comme :

    • Les taches brunes par exposition solaire, qui est la cause essentielle du vieillissement prématuré de notre peau
    • Les séquelles d’acné,
    • Les pores élargis,
    • Les dépôts de sébum,
    • Les points noirs et
    • Les ridules.

Le but recherché est de redonner à la peau tout son éclat, de redonner au visage, au cou, au décolleté ou aux mains un aspect lisse, jeune et de couleur homogène. Un peeling est un acte médical rapide, qui donne de bons résultats et nécessite une surveillance rapprochée pendant toute la durée de l’application.

Les 3 grandes classes de peelings sont :

– Les peelings doux ou superficiels aux acides de fruits ou Acide Glycolique avec un retour à la vie active à la fin de la séance.
– Les peelings moyens au TCA (Acide Trichloro Acétique)
– Les peelings profonds au Phénol avec une éviction sociale de 1 à 2 semaines dite période de resurfaçage.

Le maniement des produits utilisés pour les peelings médicaux demande beaucoup de précision et de rigueur. Les limites de la peau peuvent être vite dépassées si les étapes clés du peeling sont négligées. C’est pourquoi, vous devez absolument vous orienter vers des médecins esthétiques, dermatologues ou chirurgiens qui ont une certaine expérience  dans l’application de peelings.

Ne confondez donc pas les peelings proposés en salon ou institut de beauté et ceux qui sont pratiqués en cabinet médical. Les premiers sont agréables, les seconds sont efficaces et vous donneront une grande satisfaction, mais ils nécessitent une attention toute particulière.

Le peeling à l’acide glycolique (acides de fruits)

Il est à la fois simple et efficace tout en laissant une marge de sécurité au patient et au praticien. Ce type de peeling appelé outre-Atlantique le Lunch Peeling, est très recherché car il ne provoque ni retrait de la vie sociale, ni une longue absence pour le faire.
 
Le peeling doux aux acides de fruits contient :

    • De l’Acide Glycolique, acide alpha hydroxylé, exfoliant qui diminue l’épaisseur de la couche de kératine sur la peau.
    •  De l’Acide Kojique, molécule naturelle dépigmentant par réduction de la synthèse de mélanine,
    • Des Vitamines A, et E, antioxydants puissants pour optimiser l’action du peeling.
    • L’Acide ascorbique ou vitamine C, connu pour ses propriétés éclaircissantes et inhibiteur de la formation excessive de Mélanine.

Ce type de peeling peut-être pratiqué et répété toute l’année le peeling pour un total de 4 à 6 séances espacées tous les 8-10 jours.

    • Une protection solaire (SPF 30) est recommandée.
    • Une crème dépigmentante, utilisée pendant 5 semaines, pourra entretenir ces résultats

Indications-clés du Lunch Peeling :
– Vieillissement cutané
– Mélasma
 – Héliodermie
– Troubles de la pigmentation (variations de couleur de la peau)
– Acné, cicatrices d’acné
– Teint brouillé (par tabac et pollution)
– Lissage de la peau, des rides fines et des ridules, resserrement des pores de la peau

Contre-indications du Lunch Peeling :
– Herpès du visage
– Prise de médicaments contre l’acné (rétinoïdes)
– Allergies cutanées (de type contact)

Recommandations avant un peeling : une semaine avant stopper :
– Epilation
– Electrolyse
– Les produits rétinoïques cutanés
– Les produits irritants
– Les hommes doivent éviter de se raser dans les deux heures précédant le peeling. 

Quels peuvent-être les effets secondaires ? 
Ils sont très rares, ils ne surviennent qu’en cas de mauvaise manipulation. Il s’agirait de laisser le principe actif (phase 9 de la liste ci-dessous), trop longtemps en quelque sorte de l’oublier ! Il en résulterait une sensation de brûlure. Celle-ci pourrait conduire à une rougeur diffuse qui se dissiperait en quelques jours. D’autres réactions, principalement de type allergique ont été rarement observées. En général, les peelings aux acides de fruits sont sans danger.

Comment se déroule le Lunch Peeling sur un plan pratique ?
Le lunch Peeling, étape par étape, durée moyenne 20 minutes:

  • Le visage est démaquillé, la peau est nettoyée, purifiée.
  • Harmonisation du pH de la peau par un léger massage avec une solution qu’on laissera agir quelques minutes avant de la retirer
  • Les plis commissuraux des yeux et de la bouche et les effractions cutanées sont protégés avec une crème neutre.
  •  Application d’une solution éliminant les déchets cellulaires et le sébum.
  • Application du peeling avec l’applicateur sur le visage, le cou et le décolleté.
  • Temps d’action de 2 à 5 minutes.
  • Neutralisation du peeling.
  • Vaporisation des zones exposées au peeling.
  • Séchage de la peau.
  • Application de la crème dépigmentante.
  • Application de l’écran solaire (IP 30)

Les autres peelings utilisent des acides chimiques de type TCA ou phénol. Ils ne peuvent et ne doivent être pratiqués que par un médecin.
Il en existe plusieurs types: 15%, 25%, 30% et 40%.

Le peeling au TCA 15% :

Ce type de peeling donne à la peau une nouvelle brillance, il resserre très efficacement les pores de la peau en lui donnant une texture lisse et fine. Il élimine les fines ridules et les taches brunes. Il est parfait pour les peaux claires et peut se pratiquer en toute saison. Un écran protecteur sera nécessaire entre chaque séance et ensuite pendant 3 mois (à ré-appliquer dès que vous vous exposerez au soleil).

Les indications clés :         

– lentigos (taches brunes) et kératoses superficielles,
– pores dilatés
– teint noirci

Cadence de traitement :

Phase initiale ”d’attaque” de 4 séances à 1 semaine d’intervalle suivies d’une séance toute les 6 à 8 semaines.

Durée de la séance : 30 minutes

Observations après la séance : une légère desquamation (croutes) vers le 3e jour qui disparaîtra entre 24 à 48 heures après.

Zones de prédilection pour ce peeling : visage, cou, décolleté, mains et bras.

Prix maximum conseillé : 140 Euros.

Le peeling au TCA 25% :

Légèrement plus concentré que le précédent, il sera donc un peu plus lourd dans sa gestion. Seul un médecin peut le pratiquer.
Ce type de peeling est souvent proposé en combinaison avec des principes actifs qui homogénéisent et réduisent les effets irritants du peeling. Il permet de cibler les zones les plus affectées et de moduler l’intensité en fonction de leur état.

Les indications :

– taches de vieillesse (et lentigo solaire)
– taches de rousseur                          
– taches brunes apparues pendant la grossesse (mélasma)
– kératoses actiniques (peau durcie, un peu rêche)    
– rides et ridules                            
– certaines cicatrices (superficielles, non chéloïdes)

Cadence de traitement :

Une séance à l’automne ou en hiver. Une séance 2 fois par an ou tous les ans ou tous les 2 ans en fonction de la tenue des résultats.

Duré de la séance : 30 minutes

Observations après la séance:

des croutes et un gonflement (œdème)de la zone apparaissent dans les deux premiers jours et durent en général une semaine. Etant donné le caractère un peu embarrassant des suites, il est préférable de prévoir un arrêt de 7 jours des activités professionnelles, ou d’utiliser un congé pour bien gérer ce type de peeling. En pratique, les patients qui choisissent ce type de peeling le font le vendredi et reprennent leur activité le 2e lundi. Un écran solaire total est absolument nécessaire pendant les 3 mois qui suivent ce peeling.

Zones de prédilection : Visage et cou

Prix maximum conseillé : 240 Euros.

Les peelings au TCA 30 et 40%

Ce sont des variations plus intenses et plus profondes des deux citées ci-dessus. Les suites sont similaires au TCA 25%, un peu plus marquées.
Les peelings au phénol :

Ces peelings utilisent un agent lipophile (le phénol) qui est particulièrement destiné à traiter des indications ou la peau est plutôt grasse :
– terrain acnéique,
– rosacée
– dermite séborrhéique

Le praticien qui utilise le peeling au phénol peut moduler l’intensité du peeling en fonction des besoins de la ou des zones ciblées. L’exfoliation est donc modulable. Les risques de ce peeling sont identiques à ceux du TCA à 25% et +, c’est pourquoi il est crucial que le praticien soit en permanence à côté du patient pour surveiller l’évolution du peeling et être capable de le neutraliser au moment opportun (sensation d’échauffement intense).

Les suites, la durée de la séance et les recommandations sont identiques à celles du TCA  à 25%.

Autres peelings :

Il existe aussi des crèmes dépigmentantes vendues dans le commerce, par exemple la crème Amelan est vendue en deux étapes : la première, appliquée chez le médecin et l’autre à la maison.

Les peelings à l’acide pyruvique, à la résorcine, la préparation de Unna, l’ACTA caustique sont tous acceptables en fonction du type de peau et des affections à traiter. Votre médecin saura alors vous conseiller.

Les patients de phototype foncé pourront avoir recours à des préparations comme le peeling de Kruelig.
Rappel : les actes médicaux à visée esthétique ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.

Conclusions pratiques :

1) Le peeling est un acte rapide et efficace et, s’il est pratiqué par un médecin compétent, est sans grand danger. Il reste un acte économique vu les bons résultats.

2) Les nouvelles approches associent  peeling et programme de photo-rajeunissement au laser ou la lumière intense pulsée. Egalement, l’association d’un peeling et d’une séance de mésothérapie du visage et du cou donne de très bons résultats. Cette dernière technique appelée ”mésolift”  est très à la mode en ce moment.

Tarif des peelings :

– Peeling doux à l’acide glycolique : 90 €
– Peeling moyen visage entier au TCA : 15% : 120 € et le TCA 25% : 240 €
– Peeling au Phénol pour les paupières et le pourtour buccal : 780 €.